La main nue

Au Pays Basque la main nue est considérée comme la discipline de référence.

"Montre moi ta main et je te dirai si tu as joué!"

La main, instrument fragile, trahit les pilotaris par des doigts déformés, des hématomes et des chairs bléssées entre les phalanges.

Dès leur enfance, les jeunes pratiquants apprennent à se protéger la main en apposant des pansements avant chaque rencontre. Un échauffement spécifique précède obligatoirement chaque défit. Qui-conque enfreint la règle risque de "casser" la main et d'être victime du "clou", douleur très violente ressentie lors de la frappe de la pelote. Seul, remède: le repos et l'éloignement de la cancha!